EHO  !  KEzako  ?

De beaux objets, utiles, que l’on acquiert dans le but de les conserver et auxquels on s’attache. Des objets pensés pour être adaptables aux différentes situations, modulables et réparables à volonté. Des objets que l’on partage en fonction des besoins et qui retrouvent ainsi une utilité sociale et une dimension esthétique plutôt que principalement économique.

« Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux a avoir tort qu'ils ont raison. » - COLUCHE

Changer  le  prisme

Nous avons épuisé nos ressources sur le chemin de la croissance et nous avons naïvement cru à la consommation sans conséquence. Ces jours-là sont révolus, il est temps de consommer autrement ! Il est possible de changer de point de vue. Car ce que nous pouvons préserver c’est la capacité de notre planète et des hommes à se renouveler, à évoluer et à nous permettre de vivre. 

Dépêchez-vous, il est beaucoup plus tard que vous ne le pensez !




Le  mouvement  shaker nous  inspire

Apparu au début du 18e siècle en Angleterre, le mouvement Shakers se traduit par une participation tournante de ses membres aux différents métiers de la communauté. Ainsi il y a obligation à répondre à une fonctionnalité immédiate, il s’en dégage des lignes strictes et épurées. Leurs mobiliers sont des chefs d’oeuvre d’artisanat, purement utilitaires, dépouillés d’ornements, ils constituent un cadre de vie simple et minimaliste.


Soustraire

Mathilde Pellé, designer, s’interroge sur l’idée de la Soustraction appliquée au design. Nul n’ignore les conséquences de la surproduction sur l’équilibre de la planète, la pensée du Soustraire nous conduit à révéler les potentiels du moins pour dessiner et développer des réponses responsables. Cette approche n’est pas un retour en arrière, elle est soeur de notre démarche d’éco-conception dans l’économie de matière, elle pousse la mise à nu de(s) la fonction(s) et de nos usages. plus longtemps possible. Soustraire produit du vide et comble un besoin

93 %  confortable

98 %  recyclable

100 %  reparable

Notre  promesse

Accorder les performances et l’évolution des organisations avec la préservation des ressources naturelles et le confort des bénéficiaires.


Depuis plus de 20 ans, nous menons des recherches et nous observons les postures de travail, en intégrant l’évolution des activités, les nouveaux usages et les nouvelles pratiques dans nos environnements de travail. Le résultat ? Nous avons développé des produits ergonomiques et utiles, esthétiques et simples, capables de participer à une atmosphère de travail bénéfique

« La facon dont on imagine le monde a une repercussion sur la maniere dont on s’en occupe. » GILLES CLEMENT

La simple réduction des émissions ne suffit plus, nous devons activement capter des émissions de CO² dans l’atmosphère, la restauration des forêts et l’utilisation raisonnée de nos bois sont certainement deux des moyens les plus efficaces de le faire à moindre coût : c’est de ce constat que nous sommes partis pour imaginer ÉHO !


Nos produits sont conçus à partir des matières naturelles issues des territoires français (hêtre des Pyrénées, frêne d’Alsace ou liège des Landes) ou de matériaux recyclés. Ils sont pensés avec l’ambition de consommer le moins de matière possible (éco-conception), pour être entretenus et réparés facilement, pour durer le plus longtemps possible.